Acheter un char: comment choisir la bonne auto ?

C’est le printemps, il fait beau, et vous commencez à en avoir ras-le -bol de votre bazou. Ça vous chicote de changer d’auto… Traditionnellement le printemps est là pour ça, mais ce n’est pas nécessairement la bonne saison pour le faire.

Par Julien Fournier

Définissez vos besoins

La ligne est très mince entre ce dont vous avez besoin et ce que vous voulez. La première étape avant même de commencer vos recherches est de savoir exactement le type de voiture dont vous avez besoin et qui correspond à votre budget.

Je vais prendre mon cas en exemple; moi, Kaylynne et Renée. Je travaille à 40 minutes de chez nous, je dois traîner une remorque à l’occasion (parfois pour le bois de chauffage, d’autres fois une auto), je fais la plupart des travaux moi-même sur la maison, nous allons à la pêche à chaque année et je suis un amateur de hors-route.

Nobody cares about your stick family - changer de char

Pour commencer je dois vous désillusionner un peu: un couple avec un enfant ne peut pas fonctionner à une seule voiture, c’est pratiquement impossible, même en ayant toutes les commodités à 15 minutes ou moins de marche.

En prenant en considération ce que j’ai énuméré précédemment et le fait que nous avons besoin de deux voitures: l’une des deux voitures doit être un 4X4 pouvant remorquer 5000 lbs (une voiture moyenne pèse environ 3000 lbs sans compter la remorque), ayant de très bonnes capacités hors-route et préférablement 7 passagers (je suis allergique aux minivans). La seconde voiture doit être une voiture 4 portes (avec un bébé c’est essentiel) et économique pour mon trajet au travail.

Neuf ou used?

C’est très difficile de trancher sur la question. Tout dépend de votre budget. Par contre, les constructeurs et les concessionnaires depuis quelques années sont très agressifs sur les promotions de fiancement. Ce qui a pratiquement tué le marché de l’usagé entre particuliers, parce qu’à moins d’avoir le montant d’achat en main, les prêts auto auprès des institutions financières sont inabordables comparés au financement des concessionnaires,

Oui mais lequel…?

De retour au processus de sélection. La seconde étape est de trouver les modèles qui vous intéressent. Parcourez les sites internet des constructeurs, les sites d’annonces classées afin de déterminer les modèles qui passeront la seconde ronde d’élimination.

Si au premier coup d’oeil le modèle ne vous dit rien passez au suivant. Vous ne voudriez pas rester collé avec un char laid pendant 5 ans. Une fois la liste complétée on passe à l’étape suivante.

Test drive!

C’est de loin l’étape la plus fastidieuse du processus. Et celà est encore plus valable si vous optez pour une auto usagée.

Test de route - acheter un char
Crédit photo: David Slim.

Pointez-vous dans différentes concession pour faire l’essai des modèles que vous avez sélectionnés. Vous pouvez aussi essayer plusieurs configurations de moteurs et de transmissions pour un même modèle. Cela deviendra pratique lorsque viendra le temps de cocher les options. Même si vous avez un coup de foudre, soyez patients! Les vendeurs vont tout faire pour vous faire signer dès la première visite, la patience est le mot d’ordre.

Votre liste d’achats potentiels devrait maintenant être raccourcie substantiellement. Idéalement pas plus de deux modèles devraient se retrouver sur la liste finale.

Si vous disposez de beaucoup de temps vous pouvez guetter les promotions pour le modèle sélectionné. Étonnamment plusieurs promotions agressives sont tard l’automne ou en plein hiver.

Le moment déplaisant

Reprenez rendez-vous avec le vendeur des modèles sélectionnés. Pour procéder à d’autres essais routiers mais aussi pour commencer à négocier des prix, cocher et décocher des options. Vous pouvez même mettre plusieurs concessions pour un même constructeur en compétition.

Le mot d’ordre est toujours la patience. Ne signez pas tout de suite, plus la fin du mois approche plus vous aurez un levier pour la négociation, les objectifs de vente sont d’excellents motivateurs. Si le vendeur se montre récalcitrant à l’idée de baisser le prix de vente, tentez de négocier des accessoires ou des choses dont vous avez besoin; comme un plein d’essence à la livraison et des pneus d’hiver montés sur roue.

Si vous laissez votre véhicule en échange, ne le dites qu’au moment de signer après avoir négocié le meilleur prix possible. Et surtout, n’acceptez jamais moins de 500$ pour votre échange.

Les vendeurs peuvent être des gens extrêmement désagréables. Idéalement ne mentionnez pas les autres modèles/marques qui vous font hésiter, parce que certains aiment bien dénigrer les autres marques de véhicules.

N’oubliez pas que ceux-ci veulent votre argent et vous allez probablement leur en donner beaucoup donc faites-les travailler pour. Méfiez-vous aussi du directeur commercial, il peut faire grimper la facture avec des garanties et autres.

Petit apparté; selon moi à moins d’une différence de prix complètement astronomique, achetez votre véhicule neuf au même concessionnaire où vous prévoyez faire vos entretiens. Cela vous donnera de petits avantages comme la priorité sur un véhicule de courtoisie, des entretiens gratuits etc.

Les chroniqueurs auto me font chier

Je trouve étrange que des personnes se fient sur l’opinion d’un autre pour leur prochain achat automobile. La plupart du temps cette opinion est teintée et biaisée selon les préférences du dit « chroniqueur », qui au final, n’y connais pas beaucoup plus que vous à part le fait que ça fait X années qu’il se promène le cul en char neuf dans différentes régions en Amérique du Nord et que ça ne lui coûte pas un rond.

Ils contribuent tous à un certain snobisme envers quelques marques et entretiennent des préjugés qui sont à présent complètement faux. À toutes les fois ou j’en vois un en vidéo donner son opinion « d’expert » j’ai le goût de lancer ma chaussure sur la télévision ou encore d’appeler (ou écrire) et de poser une question tellement pointue qu’aucun ne sera capable de répondre. Bref je les déteste tous.

En 2014 des mauvaises voitures ça n’existe plus. Des autos non sécuritaires et de véritables citrons, il n’y en a plus vraiment. Je dirais simplement que certaines voitures ne valent simplement pas le prix demandé.

Mais encore…?

Finalement c’était quoi le but de mon article? Simplement de dire que si vous prévoyez changer d’auto, faites beaucoup d’essais et choisissez celle qui correspond le mieux à vos besoins, à votre budget et que vous préférez parce que c’est vous qui la conduirez chaque jour.

On  passe beaucoup trop de temps dans nos autos pour regretter.

2 réflexions sur « Acheter un char: comment choisir la bonne auto ? »

  1. Pour l’entretien d’un véhicule neuf, nul obligation de le faire faire par le concessionnaire. N’importe quel bon atelier mécanique fera l’affaire et cela n’affecte en rien les garanties offertes par les fabricants.

    1. Excellent point. Par contre l’atelier de mécanique indépendant n’aura peut-être pas certaines pièces en main donc cela pourrait occasionner un délai dans la reprise de possession de l’auto. Mais comme mentionné dans l’article, si l’on prévoit faire faire les entretiens par le concessionnaire, il est préférable de l’acheter où les entretiens seront faits pour avoir certaines petites plus values lors des visites.

Laisser un commentaire