Fille, tu t’en demandes trop…. et tu le sais!

Dans le cadre de mon travail, j’ai souvent à recadrer les objectifs peu réalistes de mes clients. Des fois , ce n’est que l’espace-temps dans lequel ils veulent réaliser leur objectif qui est trop court. D’autre fois, c’est seulement impossible, ou irréaliste.

Nous avons tous un idéal de vie, d’activités,  d’environnement et de vie familiale, etc ( vous pouvez lire ici, l’article de Kaylynne sur sa conciliation travail-famille). Nous sommes rarement capables de l’atteindre, par manque d’outils , de temps, d’optimisme ou simplement de réalisme.  L’ère dans laquelle nous vivons s’amuse à nous mettre de la pression sur toute les sphères de notre vie: pression sociale, pression de performance et par-dessus le marché, pression que nous nous imposons nous-même parce que l’on croit que nous n’atteignons pas ce que la société (ou famille ou médecin ou autre) attends de nous et nous en sommes conscients.

Mais au lieu de se convaincre que l’on fait de notre mieux,  on culpabilise parce qu’on l’on croit que l’on ne réussit pas. Rappellez-vous: l’herbe a toujours l’air plus verte chez le voisin! Il n’y a pas de recette magique, que ce soit en activité physique , en entretien ménager, ou réussite au travail.  L’important, c’est de faire nos choix et réaliser nos actions, selon ce qui est le mieux pour nous, au moment ou on les prend. De de les assumer et d’essayer de maintenir les efforts pour les réussir (motivation!!). C’est aussi normal de se repositionner souvent. 

Afin de diminuer la pression ou le sentiment que votre objectif est inatteingnable, demandez-vous les questions suivantes :

Pour qui je veux le faire ?

Si la réponse n’est pas vous ou votre famille immédiate (conjoint, enfant) vous risquez de ne pas tenir la route pour réussir.

Dans combien de temps je veux  réussir ou atteindre cet idéal?

Perdre 50 livres en 2 semaines, d’une manière saine et durable, je vous le dis tout de suite, ce n’est pas réaliste! Pour le même objectif, trouvez-en un à court terme ( 2 semaines – 1 mois), un moyen terme (3-6 mois) et finalement un long terme (1an).

Est-ce réaliste ?

Par exemple, si vous voulez faire une activité physique, que vous vous fixez 5x1h30 par semaine, mais que réalistement dans votre agenda, il n’y a de l’espace que pour 2 -3 x max,  vous vivrez un sentiment d’échec parce que le 5x n’est pas atteint au lieu de vous féliciter d’avoir réussi d’y aller 3x!

L’activité physique est citée en exemple, parce que c’est facile , mais ça peut s’appliquer à toutes les sphères de la vie:  faire les lits à tous les jours, passer l’aspirateur aux 2 jours, et faire 30minutes de ménage quotidien pour libérer le samedi matin c’est un objectif aussi ! 🙂

Gardez en tête, que vos actions sont souvent les meilleures pour vous au moment où vous les posez.

Des fois, il faut faire un peu plus d’efforts afin de changer ce que l’on ferait normalement, mais si on  est convaincu du bien que ça nous apportera, ça passe mieux!

En cette fin d’année, pensez-vous adopter une nouvelle façon de faire ou un nouveau comportement? Quelles sont vos résolutions?

—-

Crédit image à la une: threadless.com

Laisser un commentaire