Comment reprendre la course à pied sans se blesser

La course à pied, c’est un peu comme les fruits de mer: tu aimes d’amour profond, ou tu déteste d’une haine sans borne. Les adeptes de ce sport ne jurent que par ses bienfaits physiques et mentaux alors que les autres ont un arrière-goût de vomi dans la gorge à la seule mention du mot « jogging ». Puis, il y a ceux qui aimeraient essayer, mais qui sont pas game.

Moi, je fais du jogging!

C’est pas un secret: j’adore courir. J’ai arrêté plusieurs années pour cause de blessures, mais ça m’a toujours manqué. Et avec la Spartan Race qui approche, j’ai pas le choix de me remettre en mouvement! Alors comment reprendre la course à pied? Et surtout, comment éviter de me blesser?

Trouver chaussure à son pied

chaussures course à pied

Ça va sembler banal, mais une des meilleures façons d’éviter les blessures liées à la course à pied est de porter des chaussures appropriées. Genre que celles qui trainent dans le fond de ton garde-robe depuis le CÉGEP, c’est pas l’idéal.

Y’a comme deux écoles de pensée concernant les chaussures de course: ceux qui ne jurent que par les chaussures minimalistes et ceux qui sont plus conservateurs. Tout dépend de la technique de course: pour ceux qui joggent en posant le pointe du pied en premier, une chaussure minimaliste et tout appropriée, alors que ceux qui déposent leur talon au sol préfèreront une chaussure « traditionnelle » pour limiter les impacts.

Par exemple, quelqu’un qui court avec une poussette (Hello!) serait avantagé par la chaussure traditionnelle puisque son pas de course et sa posture sont nécessairement modifiés. Personnellement, je crois que l’important, c’est d’être confortable dans nos chaussures et de bien se renseigner.

Lentement, mais sûrement

Pour toute personne qui désire débuter ou reprendre la course à pied après une période d’arrêt, il est primordial d’y aller graduellement. Un peu frustrant quand on a des beaux souliers fluos flambant neufs  et trop de motivation, mais ô combien primordial.

Plusieurs programmes sont disponibles pour nous aider à aborder la course à pied de façon progressive, en voici deux populaires:

La Clinique du coureur

Mise sur pied par Blaise Dubois, diplômé en physiothérapie du sport, et consultant pour Athlétisme Canada, la Clinique du coureur offre différents programmes pour débuter la course à pied ou la reprendre après une blessure (c’est d’ailleurs le programme que je suis en ce moment).

C25K (Couch to 5K)

Tel que son nom l’indique, C25K permet de passer du divan à un 5 km en 8 semaines à raison de 3 séances par semaine. Un peu plus brutal que la Clinique du coureur, donc à suivre uniquement si vous n’avez jamais eu de blessure. Cette application gratuite disponible pour iPhone et Androïde est également compatible avec MyFitnessPal et Nike + GPS.

On est techno ou on l’est pas

14137946995_c7476a171e_b

Il existe un tonne d’applications permettant de consigner nos progrès et nos trajets de course, d’analyser nos statistiques, de les partager, etc. En voici trois qui figurent parmi les plus populaires:

Runtastic

Disponible sur TOUTES les plateformes mobiles (Windows Phone, ça vous dit quelque chose?) la version gratuite de Runtastic permet de consigner un grand nombre de données concernant notre course: vitesse moyenne, trajet, vitesse pour chacun des kilomètres parcourus, dénivelé et j’en passe. Il y a même une voix de femme-robot-British qui me dit quelle distance j’ai parcouru pour les deux premiers kilomètres. Cette application permet également de partager sur Twitter et Facebook les statistiques de notre course du jour, accompagnées d’un selfie de soi en sueur et est compatible avec MyFitnessPal et Nike + GPS.

Runkeeper

Runkeeper est très semblable à Runtastic: elle consigne les mêmes données et fonctionne de la même façon, en plus d’être également disponible sur toutes les plateformes mobiles et d’être compatible avec MyFitnessPal. C’est quasiment la même chose… Faque choisissez celle qui a la plus belle interface.

Nike +

Nike + est une autre application disponible sur iPhone et Androïde permettant de consigner des données en lien avec nos courses de façon à pouvoir les compiler en statistiques. Tout comme les applications mentionnées ci-dessus, Nike + consigne la durée, la distance parcourue, estime les calories brûlée et bien plus.  Un peu à la façon de C25K, Nike + Coach permet également de se fixer des objectifs d’entrainement et de suivre un programme adapté pour les atteindre

Motivation, viens à moi!!

Color Run course à pied

Besoin d’un petit coup de pied dans le derrière? Il y a plusieurs façon de se motiver à courir. Par exemple, on peut s’entrainer en vue de participer à une course pour une cause qui nous tient à coeur, comme la santé mentale des femmes ou le cancer du sein. On peut également se fixer pour objectif de participer à une course hors du commun, tel que la Spartan Race ou  Color Me Rad.

Comme la course à pied est un sport plutôt solitaire, on peut joindre un club de course à pied pour se motiver à sortir et à faire de nouvelles rencontres tout en s’entrainant.

Ou bien on peut se mettre des petits kits fancy (plus y’a de fluo et plus on court vite, tout le monde le sait) et se télécharger un playlist de la mort. C’est à vous de voir!

—-

Sources:

Émission Découverte: Reportage sur la course à pied

 La Clinique du coureur: outils pour coureurs

Bien choisir ses chaussures de course selon son type de foulée

Applications mobiles

C25K

Runtastic

Runkeeper

Nike +

MyFitnessPal

Courses mentionnées dans l’article

Color Me Rad

Spartan Race

 Course pour les femmes (Run for Women)

Course à la vie CIBC

2 réflexions sur « Comment reprendre la course à pied sans se blesser »

Laisser un commentaire